Oser divorcer sur le tard

On constate chez les plus de 60 ans une forte augmentation des divorces. En 2021, on note environ 19 000 divorces gris, soit 3 fois plus qu’en 2011. L’arrivée de la retraite est souvent le moment où l’on fait le bilan de cette vie passée ensemble. Mais, de nos jours, il arrive que le bilan se transforme en divorce. 

Le temps du bilan

La vie nous a emmenés dans son tourbillon depuis des décennies. Le travail, l’éducation des enfants sont autant de facteurs qui nous ont empêchés de nous poser les bonnes questions. En effet, sommes-nous vraiment prêts à aller “jusqu’à ce que la mort nous sépare” ? Cela peut faire peur, alors qu’à 20 ans, nous étions confiants et la vie nous souriait. 

Bien sûr que nous étions prêts à aller jusqu’au bout, mais c’était sans compter l’usure du temps qui a engendré l’usure du couple. Nombreux(ses) sont ceux qui se sont dit : je ne brise pas mon couple, car je ne veux pas traumatiser mes enfants. Et puis, nous avons construit tellement de choses ensemble comme cette maison et nos plans d’Épargne Retraite.

La retraite est souvent le déclencheur qui engendre le temps du bilan. Vous êtes face-à-face et vous réalisez que vos chemins se sont séparés depuis longtemps. Votre activité professionnelle était le dernier rempart contre une vie en tête à tête. Alors maintenant ?

Le passage à l’acte

L’heure de la retraite a sonné et avec elle, le changement radical des habitudes. Plus de contraintes horaires, plus de comptes-rendus de la journée de travail et le silence s’installe entre vous. Pourtant, vous ne ressentez pas le poids des années, vous avez même envie de nouveautés, de chamboulement radical. 

Et soudain, l’impensable vous traverse l’esprit : et si vous preniez un nouveau départ ? De nos jours, divorcer n’est plus une tare. Et puis, les enfants sont grands et ont leur propre vie, leur propre couple. Vous vous sentez jeune et avez besoin de voir cette admiration dans les yeux de votre partenaire. Votre mari ou votre femme ne vous regarde même plus. Vous faites partie des meubles. 

Vos nuits sont incroyablement calmes, et pourtant vous avez envie d’avoir envie. Vous voulez ressentir ce frisson et ce besoin d’aimer et d’être aimé. Mais qu’est-ce qui vous empêche de revivre ces émotions avec quelqu’un d’autre ? Pourquoi ne pas divorcer ?    

Et après ?

Il est fréquent d’entendre que les quinquas, et plus, ont tendance à se conduire comme des adolescents. Ils se remettent en question : qui suis-je ? Qui puis-je aimer ? Et nombreux sont ceux qui ont envie de plaire à nouveau, de partir à la conquête de nouvelles “proies”. Ils ont encore de belles années devant eux et veulent connaître d’autres choses. 

Depuis des décennies, ils restent avec le ou la même conjoint(e) pour le bien-être des enfants et pour une multitude de raisons qui disparaissent avec la retraite. Parfois, le couple se déchire et ne se supporte plus. Il arrive même que mari et femme aient totalement perdu l’habitude de partager des choses ensemble. Alors, ils deviennent colocataires. 

De nos jours, les divorces chez les plus de 50 ans montrent une envie de liberté chez les femmes pour faire un tas d’activités, alors que les hommes recherchent surtout une nouvelle compagne.  

Peut-on aimer de nouveau après 50 ans ?

Oui fort heureusement, il est tout à fait possible de retrouver l’amour après cinquante ou soixante ans, voire plus. Les personnes sont moins stressées et vivent leurs nouvelles relations totalement libérées. Les enjeux, tels que les enfants, le social et le travail ont disparu : seule la relation compte.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.